Equitation éthologique

Qu'est ce que l'équitation éthologique?

 

L'éthologie est l'étude scientifique du comportement des animaux dans leur milieu naturel.

  L'équitation éthologique est basée sur l'étude comportementale du cheval. Il s'agit de comprendre et utiliser le langage du cheval pour mieux communiquer avec lui.

 En dehors de toute polémique sur les termes de cette appellation donnée par la FFE (dont on pourrait longuement débattre), l' équitation éthologique est le nom français s'inspirant des méthodes des chuchoteurs américains et australiens. On la retrouve également sous les dénominations « équitation comportementale » ou « naturelle », « les nouveaux maîtres » ou encore « comportementaliste  équin ».

 Il n'y a pas plusieurs méthodes, simplement les différentes approches reposent toutes sur un même principe de base: l'homme est un prédateur, le cheval est une proie. Toute la difficulté de communication se situe là. L'homme et le cheval évoluent dans deux mondes différents. Ce qui compte alors n'est pas la méthode mais la façon d'aborder les choses et de suivre les besoins de chaque cheval à chaque moment.

 En équitation éthologique, ce qui prime c'est le « savoir être » plutôt que le « savoir faire ». C'est la raison pour laquelle certain oppose l'équitation éthologique à l'équitation classique.

 Or, en équitation classique, les grands maîtres proposent une équitation d'harmonie et de légèreté reposant sur une connaissance profonde du cheval. Par contre, cet abord est souvent l'apanage de la haute école ou du haut niveau et n'est pas à la portée de tous.

 L'enseignement, tel qu'il est pratiqué aujourd'hui dans les clubs, peut faire de vous un bon (voire un très bon) cavalier. Cependant, il laisse rarement le temps ou l'opportunité à l'élève d'apprendre à être un « homme de cheval ».

Faute d'avoir appris à lire et à connaître les mécanismes en œuvre du cheval, le cavalier peut se trouver confronté à des problèmes. Parfois le cheval ne comprend pas, se bloque et la relation peut dégénérer en conflit.

N'avez vous jamais assisté à des manifestations de défenses d'un cheval incompris?

On peut citer entre autre les difficultés à monter dans le van, le cheval qui se cabre, bat à la main, embarque ou se montre agressif... Malgré une bonne technique, ces problèmes ne pourront être résolus durablement qu'avec l'acceptation du cheval, d'où ce sentiment de frustration (voire de colère ) ressenti parfois par certains cavaliers.

Par ailleurs, nombreux sont ceux qui recherchent une complicité avec le cheval. Ils souhaitent pouvoir non seulement « monter à cheval » mais surtout partager des moments privilégiés avec lui. Connaitre et comprendre le cheval dans tous ses aspects (physique, mental et émotionnel) ouvre les portes d'une telle relation.

 L' équitation éthologique renforce ce lien « homme/cheval », demande latente des cavaliers.

 Pour atteindre ses objectifs, l'équitation éthologique  fait appel aux scientifiques (éthologues, comportementalistes) et aux hommes d'expériences (chuchoteurs, grands maîtres). Elle nous apportent une connaissance (expérimentale ou empirique) fondamentale sur cet animal qu'est le cheval. 

Elle permet de mieux comprendre les choses du point de vue du cheval .

Le cavalier, quelque soit son niveau, gagne alors en discernement, en patience, en clarté dans la communication et par conséquent en efficacité. Il devient le « leader » de son cheval (c'est à dire son référent) car, dans la relation au cheval , c'est moins la technique que l'attitude (langage corporel, mental, intention) qui prime.

L'équitation éthologique permet à l'humain d'apprendre le point de vue et le langage du cheval. Elle permet au cheval d'apprendre à apprendre (réfléchir avant d'agir, trouver une réponse à chaque demande).